C'est La Fête des Meres quelque part. Somewhere, it's Mothers Day (Just not in France)
Deballer: Max unpacks after his exchange program in Mexico

Escapade en Lozère + A hike and a surprise encounter in Cevennes National Park

Les vaches
An all-French edition, comme ceci, caused a few of you to head for the hills last time. Relax! Even if you don't read French, tell yourself, "of the 1000 most frequently used English words, some 50 percent come from French." Well, maybe this is an exaggeration (as was that sudden exodus to the hills, or collines... speaking of which, look at the beautiful scene, above). Thanks to my belle-soeur, Cécile, for today's picture and for your pittoresque words, as in your example sentence, below, from the last line of today's story.

Today's word: accrocher

    : to hang (something) up on

Le réveil fut majestueux, comme accroché aux nuages...
The awakening was majestic, like hanging on the clouds ...

Audio File... I have a surprise for you today. Our son Max is back from Mexico. It is he who has recorded today's file. Click here to listen to it. 

Click here to listen to Max read the example sentence, with accrocher


ESCAPADE EN LOZERE


par Cécile Espinasse

Quand les emplois du temps sont serrés, et que l´on a quand même envie de se dépayser il faut savoir anticiper ce qui n´empêches pas les belles surprises.

De longue date était prévue cette escapade en Lozère, département magnifique et sauvage situé à 200 kilomètres de Marseille.
Nous avions avec une amie très envie de faire une randonnée dans le parc national des Cévennes riche par son histoire, cette région fut notamment un maquis antifasciste durant la deuxième guerre mondiale. Superbe par son architecture de maison en pierres de schiste et de lauze, mais aussi ses forets de chênes, châtaigniers, pins maritime.

Les vaches

Nous avons choisi de parcourir pendant 5 heures une partie du chemin de Robert Louis Stevenson, écrivain écossais qui durant l´année 1878 s´aventura dans les Cévennes avec son ânesse sur 252 kilomètres.

Après avoir laissé notre voiture dans le petit village de Saint Germain de Calberte nous avons pris la direction de Saint Jean du Gard. C´est une journée printanière qui nous attendait, baignée de soleil, de nature en plein éveil et de randonneurs qui comme nous marchaient d´un pas bien décidé.

Les vaches
Pas mal d´entre eux étaient accompagné d´un âne bâté, il va sans dire que ces randonneurs partent plusieurs jours et font des étapes chaque soir dans des auberges qui les accueillent ainsi que leur monture.

Nous étions admiratives, curieuses de tout et, de temps en temps nous nous écartions de notre chemin, attirées par un bruit, une plante, un arbre, une fleur sauvage... C´est ainsi que sur un chemin de traverse nous avons entendu des cloches. Au détour d´un virage broutaient deux vaches, petites, à poils très longs. Une autre bien plus grosse était couchée et ne semblait pas perturbée par notre présence. Aucun signe d´un berger quelconque ni de chien de ferme.

Les vaches
Je restai sur mes gardes un peu en arrière tandis que mon amie s´approchait plus vaillante que moi. Après un face à face droit dans les yeux avec l´une d´elle celle ci à fait mine de charger et nous avons passé notre chemin. Faisant demi tour un peu plus loin pour récupérer notre route initiale nous devions fatalement recroiser les bêtes. Le chemin n´était pas large et bien sur prise de panique je me suis mise à courir sur le talus ce qui a fatalement provoqué la course des vaches vers nous! Une fois à l´abri avons piqué un fou rire à gorge déployée! Le danger était passé nous avons randonné paisiblement humant l´air de la foret, écoutant les oiseaux.

Le soir nous étions attendus à Saint Hilaire de Lavit, commune qui ne compte qu´une poignée d´habitants, dans une ancienne magnanerie,"La magnanerie du Serre" où l´on faisait la culture du vers à soie. La propriétaire s´occupe d´une magnifique châtaigneraie, de ses ânes, ses moutons, ses chevaux... toute seule! Accueille jusqu´a neuf personnes en chambres d´hôtes, prépare un diner végétarien délicieux et plus que copieux. Offre une part d´histoire durant le repas.

Le réveil fut majestueux, comme accroché aux nuages...

--
For more of Cécile's creative work check out her Facebook page, Courbes et Diagonales, where you will see her designs. Read her previous story about Vespas, here, and her Insiders' Guide Where to Swim in Marseilles 
 (but my favorite story of hers may be about the Cat Café in Marseille...)



Read these classics:
Footsteps: Footsteps: Adventures of a Romantic Biographer 
Robert Louis Stevenson's Travels with a Donkey in the Cevennes.

SELECTED VOCABULARY & EXPRESSIONS

se dépayser
= to experience a change of scenery
un maquis = scrubland (also: WW2 resistance movement)
une randonnée = a hike
la lauze = flagstone, shale tiles
il va sans dire  = it goes without saying
broutaient (brouter) = to graze
poils (un poil) = hair, fur
rester sur ses gardes = keep alert
faire mine de = look like, give the impression
le talus = embankment
la magnanerie = silk farm
le réveil = waking up
Les vaches

Thank you for the time you've spent reading my column. If you have learned more than a little vocabulary here and find yourself looking forward to the next story, please know that ongoing support from readers like you helps me continue doing what I love most: sharing these missives from France. Your support is vivement apprécié! Donating via PayPal is fast and easy when you use the links below. Merci infiniment! Kristi 
♥ Send $10    
  ♥ Send $25    
    ♥ Send the amount of your choice


"I have enjoyed this blog for years and watched your children grow up. You are staying strong through all the changes. Merci pour tout."
--Betty D.

Comments